Lignes directrices


Qui est swisspatat?

swisspatat est, en tant qu’interprofession, la plate-forme de discussion de l'ensemble de la branche, resp. de l'économie de la pomme de terre. Elle représente les intérêts légitimes de la branche à l'intérieur de celle-ci et à l'extérieur.

Qui est représenté dans swisspatat?

Les membres de swisspatat sont les organisations des différents échelons de la branche, à savoir la production, le commerce, l'industrie de transformation, et les organisations de consommateurs.

Quels sont les buts de swisspatat?

swisspatat œuvre au niveau du marché de la pomme de terre dans l'intérêt de ses membres avec les objectifs suivants:

  • Intégration des producteurs indigènes dans une production répondant aux besoins.
  • Promotion et optimalisation de la consommation des pommes de terre et des produits à base de pommes de terre.
  • Assurer un rapport prix-prestations optimal, ou du moins le meilleur possible, en vue de renforcer et d'améliorer la capacité concurrentielle de cette branche économique dans le contexte international.
  • Maintenir et promouvoir un ordre de marché clair.

Quelles sont les activités de swisspatat?

Conformément aux statuts de swisspatat et aux cahiers des charges des groupes de travail, les activités qui en découlent touchent essentiellement les domaines suivants:

Variétés de plants de pommes de terre

swisspatat encourage une production de pommes de terre apte à assurer un rendement économique et un approvisionnement suffisant. Elle le fait en éditant une liste des variétés recommandées, susceptibles de répondre pour le mieux aux critères de la production et aux exigences du marché.

Marché

Une production indigène, performante et conforme aux besoins est l'objectif suprême. A cet effet, swisspatat favorise le dialogue entre les producteurs, le commerce, la transformation industrielle et le commerce de détail. En approvisionnant l'ensemble du marché avec des variétés de pommes de terre répondant le mieux possible aux exigences, la branche s'efforce par là de promouvoir la consommation de pommes de terre et des produits dérivés. Elle s’engage également afin que l'industrie de transformation soit constamment approvisionnée en suffisance en matière première.

swisspatat promeut la qualité des pommes de terre de consommation et de transformation (prescriptions, usages suisses du commerce, contrôles, commercialisation). Par des mesures appropriées de soutien et de mise en valeur, swisspatat contribue, conformément au mandat de la Confédération et de la branche, au maintien du fonctionnement des ordres de marché.

Des prix fixés d'un commun accord doivent contribuer à maintenir un équilibre de marché appréciable pour tous les partenaires et à créer des conditions cadres optimales pour une consommation, resp. une utilisation la plus importante possible de pommes de terre. Dans cette optique, il importe évidemment aussi de vouer toute l'attention nécessaire à la promotion de la capacité concurrentielle des échelons commerciaux situés en aval, sans perdre de vue non plus les efforts consentis en amont par les producteurs et le maintien du potentiel de production.

swisspatat examine et juge des questions liées à l’importation de pomme de terre (plants, pommes de terre de consommation, de transformation et pommes de terre précoces) et de produits à base de pommes de terre tenant compte des intérêts de la production indigène, de la mise en valeur ainsi que de l’approvisionnement du pays.

Information de base et PR

swisspatat stimule la consommation de pommes de terre et la commercialisation des produits finis, en diffusant une information de base en faveur de leur image de marque. Elle analyse en permanence la situation du marché, élabore des actions PR et publicitaires et les concrétise sur la base d'un concept d'information. Cette activité se déroule en étroite collaboration avec les spécialistes de la branche.

swisspatat rédige périodiquement des communiqués de presse pour la branche et les consommateurs sur des questions et des problèmes d'actualité concernant la pomme de terre. Elle conçoit des documentations pour les écoles et les milieux professionnels. swisspatat prend part à des foires nationales pour y représenter la branche. swisspatat coordonne ses actions d'information et de PR avec l'Agro-Marketing Suisse (AMS).

Coordination et prestations de services

swisspatat sert de plate-forme à la promotion d’idées novatrices dans l’intérêt de la branche et permet de débattre de toutes les questions politiques dans le domaine de la pomme de terre.swisspatat sert aussi de plate-forme de négociations pour toutes les questions qui ont trait à la production et à la commercialisation (prix à la production, besoins, estimation de récolte) et qui concernent l'utilisation des réserves du marché.

swisspatat est habilitée à offrir des prestations de services dans la mesure où celles-ci servent les intérêts de l'ensemble de la branche. Elle peut aussi prendre en charge des mandats d'organisations parentes ou voisines dans la branche. Son secrétariat s'occupe en particulier des travaux administratifs pour la commission spécialisée dans l'importation de pommes de terre et de produits à base de pommes de terre.

Comment swisspatat est-elle organisée et gérée?

L'assemblée des délégués, l'administration, les groupes de travail et le secrétariat sont organisés dans des domaines de compétence délimitée, avec une grande autonomie dans la planification, la prise de décisions et l'exécution.

Pour atteindre cet objectif, swisspatat compte sur son secrétariat ainsi que sur le soutien de l'ensemble de la branche. Le travail administratif et l'accomplissement des tâches sont confiés au personnel engagé à cet effet avec les moyens nécessaires mis à disposition.

L'assemblée des délégués et les groupes de travail prennent leurs décisions en principe sans avoir recours au vote. Lorsque celui-ci s'avère nécessaire, la validité des décisions requiert la majorité des voix dans chacun des groupes de membres.

Comment swisspatat est-elle financée?

Le financement de swisspatat provient essentiellement des contributions sur les chiffres d'affaires, de la rémunération de diverses prestations de service ainsi que des moyens des instances publiques pour l’exécution des mandats attribués.